Partagez | 
 

 La magie c'est le pouvoir | Belle E. French



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
-
avatar
Rumpelstiltskin
Messages : 25
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: La magie c'est le pouvoir | Belle E. French   Mer 23 Jan - 22:37

♣ La magie c'est le pouvoir.

♣ Personnages présents : Belle E. French.
♣ Statut du RP : Fermé.
♣ Climat météo : Nuageux, légère brise un peu fraiche.
♣ Date et heure : Toute fin du dernier épisode de la saison 1, A land without magic.
♣ Lieux exacte : Au vieux puits.
♣ Contexte :
Regina, maire de Storybrooke et méchante Reine du royaume enchanté réussi à ramener la pomme empoisonnée dans ce monde dépourvu de magie, dans le but de la faire manger au sheriff de la ville Emma Swan. Son fils Henry, qui croît dur comme fer à cette histoire de malédiction comprend tout de suite de quoi il s'agit lorsqu'il voit la tarte aux pommes de Regina sur le bar chez Emma, et pour lui prouver qu'il a raison à son sujet la mange à sa place. Mr Gold profite alors du sommeil profond d'Henry pour envoyer Emma chercher l'amour véritable qu'il avait réussi à mettre en bouteille, lui promettant que cela sauvera son fils. Mais il s'arrange pour récupérer le flacon et partir en laissant Emma et Regina derrière lui, gardant une seule idée en tête. De retour à sa boutique d'antiquités pour y trouver la clé et ouvrir la boîte renfermant le flacon, Mr Gold va faire une rencontre inattendue. En effet, c'est une personne bien particulière qui franchit le pas de porte en déclarant avoir été enfermée tout ce temps sur ordre de Regina, car il s'agit de Belle, de SA Belle... Malgré le choc des retrouvailles, Mr Gold ne perd pas de vue l'idée qu'il avait en allant chercher cette fiole, et part en forêt, emmenant sa Belle avec lui, elle qui le prend pour un sauveur parce-qu'on le lui a dit, mais qui ne se souvient absolument de rien. Du moins, pour l'instant...


« MAGIC IS POWER. »






Rumpelstiltskin as Mr Gold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


.
avatar
Belle E. French
Messages : 86
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: La magie c'est le pouvoir | Belle E. French   Jeu 24 Jan - 16:23




L
         a forêt. Les arbres, les odeurs, le bruit. C'était comme dans mes rêves, peut-être même mieux. Peut-être même encore plus vert et plus beau. C'était immense aussi, on pouvait facilement courir loin sans avoir de grands murs blancs pour couper votre route. Il ne faisait pas très chaud, certes, mais cette fraicheur était tout aussi plaisante. Je me réjouissais même à frissonner à cause de certaines brises.
Il s'était passé plus de choses en quelques heures qu'en ce qui me semblait une éternité. Tout s'était vraiment enchainé très vite. Il n’empêche que plusieurs questions me tourmentaient ; Il me sembla qu'il n'était tout de même pas le bon moment pour les poser. Alors je le suivais, il semblait pressé. Je ne savais vraiment pas ce qu'il cherchait à faire en allant dans la forêt ainsi, mais ce lieu ne me déplaisait pas, alors...
C'était un homme étrange d'ailleurs qui marchait devant moi.
Il y a de ça quelques heures, un homme nommé Jefferson était venu me trouver. Il avait été bref, mais clair... Pars trouver Mr. Gold, il te protégera. Inutile de dire que je le fis sans me faire prier. J'ai trouvé Mr. Gold dans une boutique d'antiquaire. Et ce qui m'a le plus surpris, ce fut sa réaction lorsqu'il m'a vu. Il semblait d'abord surpris, puis... C'était drôle, on eu dit des retrouvailles. On eut dit qu'on se connaissait. Ou plutôt, qu'il me connaissait. Ou alors, il est vraiment sensible lorsqu'il rencontre de nouvelles personnes... Ce qui semblait tout de même étonnant.
Juste après, il avait attrapé une fiole de couleur assez spécifique. Un violet mauve, qui semblait luire. Ou alors, je l'avais mal regardé... Il l'avait donc prit et m'avait emmener avec lui jusqu'ici, dans la forêt. Et voilà ou j'en suis.

Il accéléra encore un peu le rythme, comme si plus on avançait, plus il fallait y arriver tôt. Seulement, aucune idée de ce but en question. A quelques pas derrière lui je suivais en admirant ce qui m'entourait, et en me posant ces mêmes questions. Qui est Jefferson ? Pourquoi Regina m'a t-elle enfermée ? Suis-je vraiment folle ? Pourquoi Mr. Gold ? Que venait-il faire ici ? Autant de questions sans réponse. Mais je n'étais pas pressée, après tout. Même si le temps semblait s'écouler plus vite depuis que je suis sortie.
J'ai posé mon regard sur le mystérieux homme à canne, qui continuait d'avancer. Après tout, je n'allais pas me plaindre.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://price-of-magic.forumactif.org


-
avatar
Rumpelstiltskin
Messages : 25
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: La magie c'est le pouvoir | Belle E. French   Jeu 24 Jan - 21:34

LA MAGIE C'EST LE POUVOIR.
Lorsque je me suis retourné au son de la cloche, lorsque j'ai posé les yeux sur elle comme pour la première fois, et durant tout le temps qu'il m'a fallut ensuite pour me rendre compte qu'elle était réel, plus rien n'a eut d'importance. La fiole que je venais de ranger à l'intérieur de ma veste et la signification qu'elle avait pourtant pour moi quelques secondes auparavant étaient sortis de mon esprit, chassés par le trop plein d'émotions que faisait monter en moi ce doux visage, qui affichait pourtant l'air le plus perdu du monde. J'étais heureux, soulagé et à la fois j'avais peine à y croire. Mes mains parcouraient ses bras comme pour s'assurer de sa réalité, et mes yeux refusaient de se détourner, ne serait-ce qu'une seconde, de peur qu'elle ne s'échappe, de peur qu'elle ne disparaisse encore une fois, telle un rond de fumée qui nous file entre les doigts. Mais à la seconde où je compris qu'il ne s'agissait pas d'une hallucination, ce fut comme si mon coeur s'en retrouvait libéré, me laissant une agréable sensation de légèreté dans la poitrine. Et j'aurai voulu crier de joie, je l'aurai fait, après un baiser langoureux, je lui aurai dit combien elle m'avait manqué, et que chaque jour qui passait mes seules pensées heureuses n'avaient été que pour elle. J'étais prêt, à connaître le bonheur, mais lorsque je la pris maladroitement dans mes bras, j'eu l'impression d'embrasser une inconnue. Et dans son regard effrayé et perdu, je compris. Elle ne se souvenait pas de moi. À la seule évocation de cette idée, ce fut comme si mon coeur était pris dans un étau, je le senti se serrer dans ma poitrine, déchaîner sa rage, crier sa tristesse. Nos retrouvailles n'avaient été que de courte durée, une joie à sens unique, comme l'enfant que l'on ramène à sa mère, mais qui n'est pas le sien.

Séchant discrètement cette larme de bonheur devenue tristesse, je réussi finalement à détourner le regard et à reprendre pied dans la réalité. Mon flacon et ce que je voulais en faire me revinrent en mémoire, comme la solution à un terrible problème. Alors, après lui avoir promis de la protéger et de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour l'aider, je pris sa main et l'emmenai avec moi. Elle méritait certes énormément d'explications après ce qu'elle avait pu vivre toutes ces années, et surtout d'un gros soutien moral. Mais pour l'heure, étant persuadé que mon idée de départ pourrait finalement résoudre toutes ces questions, je la traînai à ma suite à travers l'immense forêt bordant Storybrooke.

L'aidant à grimper quelques pentes ardues, à passer quelques grosses branches et me retournant de temps à autre pour vérifier qu'elle allait bien, je fus heureux de constater qu'elle semblait adorer cet endroit mais surtout, qu'elle avait l'air de me faire confiance. Alors, prenant un malin plaisir à lui prendre la main pour l'aider à la moindre occasion qui se présentait, je fis un petit détour par un chemin un peu plus difficile à pratiquer pour rallonger notre promenade. Mais outre sa proximité plus que plaisante, j'espérai que le lieu l'aiderait à se souvenir de sa vie, à se souvenir de moi... Mais si la végétation de Storybrooke l'émerveillait, l'effet s'arrêtait là, car malgré mon détour, lorsque nous arrivâmes à destination, ma Belle n'était toujours pas de retour auprès de moi.

« Nous y voilà, le Puits à Souhaits ! » m'exclamai-je en désignant théâtralement le vieux puits qui se trouvait face à nous. « Il a l'air un peu en piteuse état comme ça, mais ce puits est magique... Et oui ma chère ! Car il a le pouvoir de ramener ce qui a été perdu. » continuai-je, tout en sortant la fiole de l'intérieur de ma veste et en la levant au-dessus du puits, la laissant suspendue là quelques instants. Je savais que je n'aurai droit qu'à un seul essai, que cette fois-ci devait être la bonne sinon nous n'aurions plus aucun autre moyen de nous sortir de là, j'en étais convaincu. « Voyons donc si la légende dit vrai ! » dis-je alors, en lâchant le flacon dans le puits, pensant très fort à mon souhait, un air complètement excité sur le visage. J'avais hâte de voir ce que ce vieux puits avait encore dans le ventre, et au plus profond de mon être, j'espérai qu'il soit encore l'un des rares endroits de Storybrooke pourvus de magie, car nous en avions besoin.
© LOUIS




Rumpelstiltskin as Mr Gold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


.
avatar
Belle E. French
Messages : 86
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: La magie c'est le pouvoir | Belle E. French   Ven 25 Jan - 17:48




A
         lors que nous marchions depuis un petit moment déjà dans la forêt, il sembla que nous fûmes arrivés. Déjà, je l'ai vu aux arbres. On y marchait entre deux, le plus souvent sur un chemin étroit. Et là, l'espace se fit étonnement plus grand quelques mètres avant la destination visée par l'antiquaire. Puis lorsqu'il a ralentit et regarda en face de lui, j'ai relevé le regard. Et je dois dire que je n'ai pas bien compris. Devant nous, un puits. Il semblait bien oublié pour nombre d'esprit a en juger par son état. Quel intérêt ? A peine ces pensées achevées que Mr. Gold ouvrit la bouche pour parler.
« Nous y voilà, le Puits à Souhaits ! Il a l'air un peu en piteuse état comme ça, mais ce puits est magique... Et oui ma chère ! Car il a le pouvoir de ramener ce qui a été perdu. »
Sans doute ces vieilles légendes qui disent de faire un vœux en y jetant une pièce. Mais il avait employé des termes dont il me semblaient trop convaincu. Magie, et pouvoir. Vraiment on aurait dit que toute sa vie dépendait de ce puits et de sa légende. C'était étrange.
« Et vous y croyez ? » Demandai-je alors d'une voix curieuse. C'est vrai après tout, ce n'est qu'un puits, non ?
Alors il sembla vouloir attraper quelque chose dans sa veste. J'ai pensé au flacon de tout à l'heure ; Ma théorie se confirma lorsque je vis devant mois ce même flacon et cette couleur mauve violette luisante. Je l'avais bien vu. Je n'étais pas folle. Cette couleur n'était pas normale... Tout en continuant d'avancer un peu plus, il releva le récipient, jusqu'à le tenir au dessus dessus du puits. Un peu plus en recul, mais sans pour autant le lâcher des yeux.
« Voyons donc si la légende dit vrai ! »
Et il le lâcha. Je me suis un peu avancée, pour le voir tomber. Un peu penchée au-dessus du puits, les mains posées sur la pierre froide dont il était fait, j'ai légèrement froncé les sourcils, me concentrant sur la scène que je voyais alors. Au début, je l'ai suivi des yeux facilement, jusqu'à ce qu'il tombe dans l'eau du fond. Un léger bruit. J'ai attendu un peu, mais rien. J'ai alors relevé la tête vers Mr. Gold qui fixait lui aussi la scène. Il semblait concentré mais abordait un léger sourire aux coins des lèvres. Au même moment, un coup d'air puissant sembla alors surgir du fond du puits.
J'y ai donc baisé les yeux, et je crus voir quelque chose arriver doucement mais surement. On eût dit... De la fumée. Oui, elle remontait alors jusqu'à sortir totalement du puits. Elle continuait son chemin, semblant couler sur le sol, s'élever dans les airs, se disperser un peu partout. Elle était de la même couleur.
J'en ai conclu que ça marchait.
Fixant le puits, je me suis d'un coup senti drôle. Une douce chaleur s'est propagée en moi, sans aucune raison apparente. Pendant une seconde, je n'ai plus rien vu. Pendant une seconde, il me sembla ne plus être là du tout. Il y avait du noir, qui se remplissait doucement... Des noms, des lieux, des personnes qui revenaient soudainement.
J'ai inspiré un coup, sans doute avais-je suspendu ma respiration plus longtemps que je l'avais pensé. Je suis restée là encore quelques secondes, à remettre les morceaux dans le bon ordre. Puis à réaliser peut-être aussi. C'était tellement irréel.
J'ai ensuite tourné la tête vers l'antiquaire qui était à ma droite. Même si cette fumée rendait la visibilité un peu plus flou que tout à l'heure, je l'ai parfaitement distingué. Le fixant et ouvrant la bouche pour parler, les mots me manquèrent. Alors, je n'en ai dit qu'un seul.
« Rumpelstiltskin. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://price-of-magic.forumactif.org



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La magie c'est le pouvoir | Belle E. French   

Revenir en haut Aller en bas


 

La magie c'est le pouvoir | Belle E. French

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le pouvoir du sang
» Explications sur la magie (pouvoirs, dons, runes...)
» Pouvoir des Korrigans
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time RPG ::  :: Autres lieux de Storybrooke :: La Forêt-